En préparant cette recette avec une pâte à choux allégée fourrée de petits-suisses au pralin, c'est pour réconcilier avec la pâtisserie tradionnellement riche en gras et en sucre.

Paris-Brest minceurP1000295

Pour 4 gâteaux
Pâte à choux légère
15 g de farine fluide
15 g de maïzena
20 g de beurre allégé
60 ml d'eau
1 pincé de sel
1 oeuf
Amandes effilées
Créme pralin
6 petits-suisses 0%
40 g de pralin en poudre
2 cuill à soupe d'éducolorant

Préchauffer le four à 220°C.
Dans une casserole, verser l'eau, le beurre et le sel et porter à ébullition. Aux prémiers bouillons, arrêter la cuisson et verser la farine et la maïzena en une seule coup. Mélanger vigoureusement à l'aide d'une cuillére en bois. Le mélange gonfle et une boule se détachant de la casserole se forme. Hors du feu, incorporer l'oeuf. La pâte doit être assez ferme et souple.
Sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé, dresser la pâte en forme de couronne de 20 cm de diamétre à l'aide d'une poche à douille. Parsemer d'amande effilées. Enfourner à mi-hauteur pendnat 15 minutes.
Mélanger les petits-suisses, le pralin et l'éducolorant. Réserver au frais.
Après la cuisson, laisser tièdir la couronne de pâte. A l'aide d'une paire de ciseaux de cuisine, couper la en 2 dans l'épaisseur. Garnir le sosle de créme au pralin et recouvre de la seconde couronne. Mettre au frais au moins de 30 minutes.